« pensez à eux », dans deux jours !

ceci n’est pas un ready made
ceci a été écrit avant
 

depuis plus de 2 ans
je mange de « l’actu » tous les jours
sur le net…
après les affiches de publicité collées sur les panneaux
je me cogne la matière première digérée par les « médias »
« l’information » avec un grand « l »
oui ! un grand « aile »

cela ne m’a pas empêché de continuer de faire
de sortir des objets dans la rue

rien sur mon nouveau sujet !
j’exagère « croissance » est sortie rue de rivoli
ou « les deux bras » au bord de la loire

ces deux sujets restent des sujets récurrents
dont tout le monde a entendu parler

la nouvelle boîte que je pose sur un pied
pour courir le « gens »
s’occupe de trois faits médiatiques

comment les gens vont appréhender ma distribution ?
c’est ça l’intérêt d’aller dehors
rien n’est décidé
ils ne sont pas venus pour ça

le lieu de la première n’est
certes, pas très anodin
le grand palais le jour du « vernissage » de la fiac !

c’est vouloir entrer dans le contexte, c’est certain
c’est aussi un jeu devant un « grand » lieu
un lieu à deux entrées
celle des gens invités et celle des « very imortant persons » invités
un lieu marqué par un concentré de propositions devant résumé l’époque

et c’est là, que d’être « tout contre » le grand bazar de l’art
d’être à la périphérie sans être invité, dehors
avec ces trois « objets » médiatiques
prêts à être distribués à quelques « happy few »
me permet « passer » réellement de « la pub » à « l’info »

que va-t’il se passer
aucun apriori
juste une caméra, un micro sans fil
et une vidéo ici pour en reparler…

 


quelle bonne* époque !
jf le scour, 2013
*je sais, je sais, je revendique
 
 
 
ps : vous pouvez trouver le site dédié à « c’taffaire » ici