photos et commentaires d'époque qui vont avec…

– aréva, rue 89 et céline…

ceci n’est pas un « ready made »
c’est un « juste écrit »

là est l’internet
ce fameux web prêt à tout
qui peut tout

réunir les acteurs suivants par ordre d’apparition
… sur la page
« areva » la championne toute catégorie de l’extraction d’uranium en pays amis
« rue 89 » un site d’informations « pure player » financé par la publicité  (http://fr.wikipedia.org/wiki/Pure_play)
« céline » de son prénom de plume

en second rôle le dernier goncourt et un certain « lévy » découvreur de « la carte du territoire »…

la star nous entreprend d’un : « découvrez un histoire qui n’a pas fini de s’écrire »
d’une vidéo retraçant « la conquête de l’énergie » pastischant « l’évolution de l’homme »
et en plus petit, vraiment petit sur le côté  « notre énergie est notre, avenir économisons-la ! »
sur un fond de golf méditerranéen planté
d’éoliennes, panneaux solaires et cheminées…
deux cheminées nucléaires
tous cohabitent après le noir du charbon et du pétrole (dixit la vidéo)
qu’est-ce qu’elles sont ces énergies ?

le « pure » site d’informations étoffe sa page « culture »
(http://www.rue89.com)
on est vendredi 11 heures
il nous en colle deux, des articles, en entrée de site
le premier : polémique autour de « céline », une de plus
notre cher ministre de la culture « doit présenter un petit ouvrage des personnalités célébrées par la France cette année »
dixit chloé leprince (journaliste chez 89)
donc céline est mort il y a 50 ans
il s’en moque
il est mort
c’est seulement un bon client pour moudre de « blablaterie de média-intello d’époque »

cependant cet article contient une vidéo
c’est le troisième acteur de cette page
(http://www.ina.fr/art-et-culture/litterature/video/CPF86632261/celine.fr.html)
vidéo d’époque
pas la notre
celle de céline
en noir et blanc
bien éclairé avec légère ombre sur le côté
diction d’alors un peu chevrotante
poêle à bois et perroquet !
(non, non, je ne fais pas de la nostalgie)

c’est une inteview de louis pauwels en janvier 1961
sauvergardée par l’ina (http://www.ina.fr/)
de louis-ferdinand destouches dit céline
dans l’émission « en français dans le texte »

et bien pour moi 46 ans aujourd’hui
l’entendre lui
la ramener
comme ça
à sa table de « TRAVAIL »

obséder par son travail
c’est mieux en majuscule
obséder par son TRAVAIL
qui est d’écrire
écrire

être obséder par ce que l’on fait !
j’entends bien
et je dirais presque
qu’après l’indignation si on passait à l’obsession… de faire

le deuxième semble
oui le deuxième article
semble comment dire après cette vidéo
comme une illustration de certaines phrases
grimaces
intonations
de céline répondant à pauwells
non ?

aller
jf le scourle 21 janvier 2011

ps1 : je n’ai pas lu l’ouvrage de monsieur levy
il est peut-être obsédé par ce qu’il fait ?

ps2 : vous trouverez l’article de chloé leprince ici http://www.rue89.com/2011/01/20/faut-il-commemorer-celine-le-retour-dune-vieille-polemique-186576

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.