photos et commentaires d'époque qui vont avec…

– un « terriblement-irreverencieux » chez perrotin

ce n’est pas un « ready made »
c’est une « contre façon »

n’est pas bansky qui veut
n’est pas didier super…

eh du bateau
l’impertinence ce ne n’est pas une posture
… pour les beaux quartiers
c’est pas du flan (le recorman de gobage de flanby : c’est freddy coudboul http://www.youtube.com/watch?v=lwBIlt-_Lkw)

vous direz :
qu’est-ce que fait le média diffuseur de la « soi-disante » information ?
(http://next.liberation.fr/arts/01012313249-ivan-argote-terriblement-irreverencieux)
il recopie le dossier de presse du « garçon gentil »
non ?

tout ça pour dire que le circuit est vicié
ça monte des coups
des petits coups
… initiés

je « re-parle » du coup
de l’artiste « terriblement-irréverencieux » (http://www.cnrtl.fr/definition/irreverencieux)
au « garde à vous » pour faire mugir le bourgeois… (http://www.cnrtl.fr/definition/mugir)
tout en assurant le « coût » pour le faire craquer, le bourgeois
des petits coups pour des gros coûts de marchands

ah non !
on ne dit pas « marchand »
il faut dire « galeriste »
(un marchand achète…
un galeriste ne fait que vendre)

là on a le « top du top » de paris
celui qui emmène « ses » artistes chez le roi
le roi soleil
oui monsieur, on est en france
on leur a coupé la tête
mais on continue de leur rendre hommage
régulièrement
vestiges à faire mousser au nom du bon pain « culturo-touristique »
et ça marche

hein !
ce n’est pas le marchand de matériaux breton (http://fr.wikipedia.org/wiki/Fran%C3%A7ois_Pinault)
et le créateur du slogan « Férinel, propriétaire à la mer » (http://fr.wikipedia.org/wiki/Bernard_Arnault)
qui diront le contraire

quand on se lance dans la « fondation »
au bord de la lagune ou au jardin
il faut avoir tout « bétonner »
et surtout la relation aux galeristes

exemple : thaddaeus ropac de la galerie ropac
lors d’une interview au wall steet journal online.
http://online.wsj.com/article/SB10001424052748703779704576073854281055080.html?mod=rss_Arts_and_Entertainment

« Businessman François Pinault, whose holding company Groupe Artémis owns Christie’s auction house, and Bernard Arnault, chairman of LVMH, the French luxury conglomerate, have become civic tastemakers, Mr. Ropac says »

« CIVIC TASTEMARKERS »
franchement
soit mon anglais est défaillant
ou alors nous vivons une époque FORMIDABLE

aller
jf le scourle 18 janvier 2011

ps : si vous avez un fichier haute définition
de photos de ces deux lascars de « bon(s) goût(s) »
n’hésitez pas à me les envoyer
j’en ferai un bien « raidi quelque chose »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.