– l’idiot et l’heureux

ceci n’est pas un « ready made »
c’est un « slogan publicitaire »

le site de médiapart est un site internet d’informations payant
avec toutes fois des « contenus » gratuits
ambiance graphique sobre qui mène à la lecture
avec des débuts d’articles qui doivent donner envie de s’abonner
une série de blogs de journalistes maisons
et d’abonnés spécialites « professionnels »
bref du « gros » sérieux
surtout depuis qu’ils sont devenus bénéficiaires
oui oui premier site « pure player » (mot à la mode !) à gagner de l’argent
merci qui ?
merci les « bettencourt-woerth »
« le monde » ne tourne plus rond
depuis qu’il s’occuppe de liliane et françoise devant chez armani, vous me direz !
(http://www.lemonde.fr/societe/article/2011/01/24/liliane-et-francoise-bettencourt-reconciliees-devant-armani_1470055_3224.html)
ça laisse de la place
et fait monter l’audience…

en tout cas médiapart est garanti sans publicité !!!

ça donne presque envie de s’abonner

pas publicité
heu pas tout à fait…
si par mégarde vous vous retrouvez
(http://www.dailymotion.com/video/xgpdm2_news) ou (http://www.dailymotion.com/user/mediapart/1)
pour regarder une vidéo cité sur le site
là vous vous retrouvez chez le « stockeur » de vidéos français
qui lui donne dans la… publicité !

et bien ça donne ça
plutôt ça a donné ça
ce que vous avez vu plus haut
« Mediapart l’info par de là », « mediaPorte#18: « L’idiot international »,  « boulanger vivons la Happy-Technologie* !
*heureux en technologie ! »

quel idiot, j’avais oublié de « cliquer » au plus vite la petite croix blanche dans le coin droit de la fenêtre du lecteur vidéo
« clic » permettant d’éviter d’un coup de doigt le slogan !

bref j’ai regardé monsieur didier porte
lisant sa chronique « L’idiot international »… ouf !

donc il ne faut pas payer pour être « heureux »
(si vous payez l’abonnement vous avez la « mediaPorte » sans « l’happy »)
… qu’est-ce que je raconte ?

aller
jf le scour
le 25 janvier 2011

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.