audincourt… doubs

ceci n’est pas un ready made
ceci est une lettre ouverte

 

 

je m’adresse à __jacques livchine, __dinosaure du théâtre subventionné
taulier d’un lieu et d’une compagnie de théâtre, en plein milieu de la « quatrième circonscription du Doubs »

 

« Dans le Doubs, les leçons du « séisme souterrain » du vote FN »
__http://www.lemonde.fr/politique/article/2015/02/09/dans-le-doubs-les-lecons-d-un-seisme-souterrain-du-vote-fn_4573111_823448.html

 

eh !
t’as pu qu’à remettre les clefs de ton __théâtre, à __ton maire
constat d’échec, non ?
ta petite entreprise culturelle ne peut rien dans la droitisation… de l’endroit !

t’as plus qu’à te reclasser dans le porte à porte
qui te permettra d’entendre que l’art, pour la majorité du « bon » peuple
… ce n’est pas pour lui, hein !
une histoire d’estime de soi
une histoire de tour d’ivoire, de pied piédestal

ton opération « __80 ans de ma mère » aurait du te mettre sur la piste, mince ?!

 


changeons l’époque !*
__jf le scour, 2014
*je sais, je sais, je revendique

 

ps1 : l’argument que tu ressorts à longueur d’articles sur la « __liste rue » et ton site
qu’il n’y a pas assez de « culture » dans les programmes politiques ne tient pas !!
comment veux-tu être perçu par l’autre si tu ne vas pas vers…
peu de personnes ne vont vers l’inconnu, par plaisir, hein !
qui a cru que l’art été pour tout le monde

ps2 : on voit que le fronton sculpté « ça en est », rate sa cible
plutôt que de laisser entrer, il fait peur
les gens sont comme ça, ils marchent à l’intimidation
mets-toi à leur place !
ton boulot est valorisant
t’en fais parti, on le voit…
tu es légitime

tu parles, tu sais parler, tu le cries… sur les planches
 
ps3 : et ne me dis pas que les festivals des arts de la rue… vont vers les gens, hein !