a Thebois…

ceci n’est pas un ready made
ceci est dans le passage

j’ai encore eu la visite de la maréchaussée
la vraie, celle avec un grand « P »
ils était 4 avec leur camionnette
mateus était entrain de me demander un pied de biche
pour ouvrir la porte coincée du local poubelles

ils avaient été appelés, non pas __pour le bruit
… pour l’encombrement du trottoir
il est vrai que j’encombre !
je pousse pour laisser passer… quand je vois que je gêne
c’est donc une personne qui n’ose pas arriver jusqu’à moi

… peut-être la fameuse voisine du 2ème
qui en a après moi, depuis la mort de son mari

avant je lui montais son caddie
elle se plaignait de rhumatismes
branchais sa bouteille de gaz
elle ne pouvait pas cuisiner

elle me demandait de l’appeler par son surnom polonais

la prochaine fois que je la vois
je vais pousser… pour sûr
lui demander pourquoi elle est de travers la polonaise ?

 

où est l’époque-poque ?*
__jf-le-scour.com, 2019

*je sais, je sais, je revendique

 

ps : j’ai commencé le « a Thebois », dans la lignée du __point d’interrogation

6 commentaires — poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

pour ajouter une image, par ici avant d’appuyer sur le gros bouton

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.