la grande fumée…

ceci n’est pas un ready made
it is so french

 

en ces temps de disettes… « systémiques* »
le ministère toussote
devant les manifs

cette photo est symptomatique
d’un age artistique dépassé
comme si c’était un lutte d’hier
et illustre les articles rendant compte (figaro, 20minutes, ouest-france et le monde)

« La gauche a-t-elle abandonné la culture ? »
http://www.lemonde.fr/culture/article/2014/06/26/la-gauche-a-t-elle-abandonne-la-culture_4446399_3246.html

les années lang correspondent à une nationalisation de la culture
qui voulait emmener l’art partout…
je ne crois pas que l’art puissent aller partout
certains artistes en ont envie
et ont les moyens d’y aller

il est bien plus confortable de rester… dedans !
seul le public averti entre par la porte
de ce qui « en est »
… c’est écrit au fronton !

« Cessons de subventionner la médiocrité créatrice » d’yves michaud
http://www.lemonde.fr/culture/article/2014/06/26/cessons-de-subventionner-la-mediocrite-creatrice_4446372_3246.html

ici en pdf

le dedans est aussi le lieu pour la culture de l’entre soi
n’est-ce pas la seule solution pour durer, hein !
c’est le propre des élites d’ériger les baronnies
et les droits… à céder

pour supporter tout ce malaise
je viens de remplir un nouveau sachet
pour rejoindre pensez à la syrie, à la chine, à florange, aux riches
sur le site « pensez-a eux« 
voici « pensez aux peintres »

 
 

y-a plus d’époque !**
jf le scour, 2014
 

* »systémique » j’adore ce mot
**je sais, je sais, je revendique

 

ps : ça va même jusque là :
« Intermittents en colère : Hollande t’es foutu, Jack Lang est dans la rue ! »
http://www.lefigaro.fr/vox/culture/2014/06/17/31006-20140617ARTFIG00193-intermittents-en-colere-faut-il-mourir-pour-avignon.php

 

4 commentaires — poster un commentaire

màj

brassens : « brassens quand on est con (le temps ne fait rien à l’affaire)  »

Quand ils sont tout neufs
Qu´ils sortent de l´œuf
Du cocon
Tous les jeunes blancs-becs
Prennent les vieux mecs
Pour des cons
Quand ils sont d´venus
Des têtes chenues
Des grisons
Tous les vieux fourneaux
Prennent les jeunots
Pour des cons
Moi, qui balance entre deux âges
J´leur adresse à tous un message

Le temps ne fait rien à l´affaire
Quand on est con, on est con
Qu´on ait vingt ans, qu´on soit grand-père
Quand on est con, on est con
Entre vous, plus de controverses
Cons caducs ou cons débutants
Petits cons d´la dernière averse
Vieux cons des neiges d´antan

Vous, les cons naissants
Les cons innocents
Les jeun´s cons
Qui n´le niez pas
Prenez les papas
Pour des cons
Vous, les cons âgés
Les cons usagés
Les vieux cons
Qui, confessez-le
Prenez les p´tits bleus
Pour des cons
Méditez l´impartial message
D´un type qui balance entre deux âges

Le temps ne fait rien à l´affaire
Quand on est con, on est con
Qu´on ait vingt ans, qu´on soit grand-père
Quand on est con, on est con
Entre vous, plus de controverses
Cons caducs ou cons débutants
Petits cons d´la dernière averse
Vieux cons des neiges d´antan
Quand ils sont tout neufs
Qu´ils sortent de l´œuf
Du cocon
Tous les jeunes blancs-becs
Prennent les vieux mecs
Pour des cons
Quand ils sont d´venus
Des têtes chenues
Des grisons
Tous les vieux fourneaux
Prennent les jeunots
Pour des cons
Moi, qui balance entre deux âges
J´leur adresse à tous un message

Le temps ne fait rien à l´affaire
Quand on est con, on est con
Qu´on ait vingt ans, qu´on soit grand-père
Quand on est con, on est con
Entre vous, plus de controverses
Cons caducs ou cons débutants
Petits cons d´la dernière averse
Vieux cons des neiges d´antan

Vous, les cons naissants
Les cons innocents
Les jeun´s cons
Qui n´le niez pas
Prenez les papas
Pour des cons
Vous, les cons âgés
Les cons usagés
Les vieux cons
Qui, confessez-le
Prenez les p´tits bleus
Pour des cons
Méditez l´impartial message
D´un type qui balance entre deux âges

Le temps ne fait rien à l´affaire
Quand on est con, on est con
Qu´on ait vingt ans, qu´on soit grand-père
Quand on est con, on est con
Entre vous, plus de controverses
Cons caducs ou cons débutants
Petits cons d´la dernière averse
Vieux cons des neiges d´antan

« Quand ils sont tout neufs
Qu´ils sortent de l´œuf
Du cocon
Tous les jeunes blancs-becs
Prennent les vieux mecs
Pour des cons
Quand ils sont d´venus
Des têtes chenues
Des grisons
Tous les vieux fourneaux
Prennent les jeunots
Pour des cons
Moi, qui balance entre deux âges
J´leur adresse à tous un message

Le temps ne fait rien à l´affaire
Quand on est con, on est con
Qu´on ait vingt ans, qu´on soit grand-père
Quand on est con, on est con
Entre vous, plus de controverses
Cons caducs ou cons débutants
Petits cons d´la dernière averse
Vieux cons des neiges d´antan

Vous, les cons naissants
Les cons innocents
Les jeun´s cons
Qui n´le niez pas
Prenez les papas
Pour des cons
Vous, les cons âgés
Les cons usagés
Les vieux cons
Qui, confessez-le
Prenez les p´tits bleus
Pour des cons
Méditez l´impartial message
D´un type qui balance entre deux âges

Le temps ne fait rien à l´affaire
Quand on est con, on est con
Qu´on ait vingt ans, qu´on soit grand-père
Quand on est con, on est con
Entre vous, plus de controverses
Cons caducs ou cons débutants
Petits cons d´la dernière averse
Vieux cons des neiges d´antan »

Ping : culture, art |

màj

« Au supermarché de l’art » par michel guerin
à télécharger ici