« rencontre »

ceci n’est pas un ready made
ceci est un paquet léger

emballer de l’air avec du polystyrène
histoire d’éviter tout désagrément pendant le transport
à moins que l’enveloppe qui fuit
malencontreusement entre les mains de ceux qui la touche
ne soit le parti pris de ce nouvel envoi de nathalex
qui sait ?
comme d’habitude, je n’ai pas le scénario…

j’étais en panne avec l’histoire de la précédente trouvaille
… de boîte aux lettres
« irruption »
http://ready.thecroute.com/2014/05/09/irruption-9007/
suivie
« les fourmis »
http://ready.thecroute.com/2014/05/14/fourmis-9037/

c’est vrai que cette habitude de mettre à l’épreuve
ce qui arrive dans ma boîte
peut sembler dérisoire
juste !
il est nécessaire de dialoguer
avec tout, non ?

que les « cui-cuitements » sur l’actualité
se trouvent au niveau de l’épouvantail d’auguste
font que tout est relatif
qu’il faut parfois respirer un grand coup
et regarder l’eau qui passe…

là, se dessine une fois de plus, « la sobriété heureuse » de rabhi !


y-a plus d’époque !*
jf le scour, 2014
*je sais, je sais, je revendique

ps1 : ce n’est pas parce que la neige est tombée
sur une pierre chapeautée et posée sur un fond bleu
un reste de « croûte » rond, à l’arrière plan
que l’histoire s’emballe, hein !

ps2 : « polystyrène des fourmis » est un peu tiré par le coin du mot !

un commentaire — poster un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.