la pudibonderie s’affiche

ceci n’est pas un ready made
ceci colle au mur
 
 

quel est le point commun de ces trois images ?

 
 
« Censuré par Facebook pour avoir publié l’Origine du monde de Courbet »
http://www.numerama.com/magazine/18571-censure-par-facebook-pour-avoir-publie-l-origine-du-monde-de-courbet.html

« Le New Yorker banni de Facebook pour des seins nus dans un dessin »
http://www.numerama.com/magazine/23683-le-new-yorker-banni-de-facebook-pour-des-seins-nus-dans-un-dessin.html

« Censuré par Facebook, le musée du Jeu de Paume préfère s’auto-censurer »
http://www.numerama.com/magazine/25304-censure-par-facebook-le-musee-du-jeu-de-paume-prefere-s-auto-censurer.html

pour la dernière
le « jeu de paume » s’incline en écrivant

« Au prochain avertissement de Facebook, notre compte risque d’être définitivement désactivé. Aussi nous ne publierons plus de nus, même si nous pensons que leur valeur artistique est grande« 

« Musée du Jeu de Paume : Facebook assume la censure »
 
ce qui s’appelle reculer devant la censure
là, quand même il faudrait savoir arrêter de vouloir faire de la comm’
sur ce genre de réseau en fermant le compte
je ne crois pas que cela soit une grande perte pour le « le jeu de paume »
à moins que la pudibonderie devienne un argument marketing
pour le monde de la culture…
 
 


quelle bonne* époque !
jf le scour, 2013
*je sais, je sais, je revendique

 

ps : le noir vous va si bienl’image revue par le fameux réseau