– on ne demande pas de lire à tout le monde !

ceci n’est pas un ready made
ceci est arrangé

comme quoi, en faire partie rend aveugle !
ben oui à propos du livre et du cd
son raisonnement tient à peu près la route
quand il nous raconte :
Pourquoi nous finirons par renoncer à nos bibliothèques
http://www.slate.fr/story/45941/pourquoi-nous-finirons-par-renoncer-bibliotheques

ben oui quand on a une bibliothèque… « coco »
« coco » c’est l’ancien terme des gens du « show biz »
maintenant à l’époque de la « brandade d’internet« 
il va falloir trouver un autre… sobriquet

le livre s’adresse à une couche de la population
le disque, le cd, la musique à la même plus les autres

on écoute plus de musique que l’on ne lit de livres, non ?

je connais plein de gens qui ne lisent pas
et qui écoutent de la musique

effectivement la musique « hackée » a bien trouvé sa cible…
le livre n’a pas besoin de l’être, son consommateur a les moyens de l’acheter
et non seulement l’habitude
voir il est fortement encourager de le faire culturellement !

il faudrait « re-lire »… je crois que je lui déjà dit « au bradeur de l’internet »
relire les classiques de l’ehss pour comment dire
… mettre un peu « s » dans la choucroute « webienne »


aller* quelle époque
jf le scour, 2011
*je sais, je sais, je revendique

ps : tiens je vois passer deux « myrtilles » dans la rue
depuis mon premier étage de ma petite ville de province
et bien elles marchent les filles d’un bon pas
sur le rythme de leur téléphone qui pulse des bits !

je ne crois pas malheureusement la voir
un jour, se balader en montrant sur son écran géant
un paragraphe d’amélie…