bon ou mauvais goût ?

ceci n’est pas un ready made
ceci est une scène

 

comme quoi la récupération de la misère
… peu déraper !

devant la foire de bâle, en suisse
la plus grand foire d’art contemporain
une installation de tadashi kawamata, « Favela Café »
est devenu vendredi le lieu d’une occupation d’artistes
qui au fil du temps a dégénéré avec l’arrivée de la police
… ils devaient faire trop de bruit passé 20 h
on ne plaisante pas avec les voisins en suisse…

« Ein Eselchen auf dem Messeplatz »
http://blogs.tageswoche.ch/de/blogs/artblog/551559/ein-eselchen-auf-dem-messeplatz.htm
ou
« Clash at Art Basel: Police Forcibly Evict Protestors from Tadashi Kawamata’s Art Favela »
http://blogs.artinfo.com/artintheair/2013/06/17/clash-at-art-basel-police-forcibly-evict-protestors-from-tadashi-kawamata%E2%80%99s-art-favela/

en tout cas entre le avant et le après
l’après est beaucoup plus réaliste
pour ce qui de l’ambiance « favela », non ?

 
 

quelle bonne* époque !
jf le scour, 2013
*je sais, je sais, je revendique
 
 
ps : j’aimerai savoir qu’elle était la prétention de tadashi kawamata
en posant son « café », là
mise à part titiller la bonne conscience de l’élite de l’art…
des cabanes en bois ignifugé sans doute !