photos et commentaires d'époque qui vont avec…

chut !

ceci n’est pas un ready made
ceci est une balade

« Bon d’accord, ça n’est qu’un tram. En Allemagne, en Belgique ou en Suisse, ce mode de transport parfaitement banal fait partie du paysage urbain depuis des décennies. Dans les villes françaises, les réseaux de tramway, après avoir été presque entièrement démantelés dans les années 1930 à 1950, ont fait leur réapparition à partir des années 1980. Paris a fini par suivre les pionnières, Nantes, Strasbourg ou Grenoble, mais avec retard. Le premier tronçon du T3 n’a été inauguré qu’en décembre 2006, alors que les premiers (re)tramways d’Ile-de-France, le T1 et le T2, roulaient déjà en Seine-Saint-Denis depuis 1992 et dans les Hauts-de-Seine depuis 1997. »

« Il n’est donc plus nécessaire de s’appeler Franklin Roosevelt, Philippe Auguste, Georges Brassens ou cardinal Lemoine pour voir son nom honoré dans les transports publics parisiens. »

« Ceci n’est pas (seulement) un tramway »
http://transports.blog.lemonde.fr/2012/12/14/le-tramway-parisien-en-avant-premiere/

c’est ça, le tram
une balade
vous avez déjà fait une balade en métro, vous ?
une balade d’affiche de pub, oui
et là, il y a bien que moi que ça intéresse !!!

toute personne qui a mis les fesses dans un tramway
peut le dire, c’est parfait pour se déplacer
c’est comme le bus… sans les voitures

ah oui !
sans les voitures
connaîtrons-nous paris sans voiture ?
je ne parle pas de ceux qui travaillent
je parle des voitures « seules »
les voitures à nombril
voiture pour gens si imbus de leur importance
qui continuent de se déplacer en voiture dans les villes
surtout n’en parler pas… vous avez tort
quoiqu’il arrive, c’est comme ça l’imbu
l’imbu est imbitable !

et la seule façon de l’obliger l’imbu
c’est de l’empêcher de se garer
et là, ça vient petit à petit… à paris
l’imbu sera remarquable par son pouvoir d’achat
ben oui, vous avez vous un parking pour votre voiture ?
hein, alors qu’on nous bassine avec les problèmes de logement…

 


aller* quelle époque
jf le scour, 2012
*je sais, je sais, je revendique

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.