photos et commentaires d'époque qui vont avec…

à bâle, la messe* est dite…

ceci n’est pas un ready made
ceci est la foire

oui la foire
comme le marché aux bestiaux, d’antan
que du gros
du qui peut faire le voyage
que ce soit pour vendre
ou acheter

ne va pas à la foire qui veut
ben oui, madame mich(o)u
par exemple l’entrée si vous ne recevez pas votre ‘badge »
c’est 30 euros (d’après mes souvenirs)

tout ça pour une semaine
2500 artistes
12000 œuvres
que du « ça, ça en est » du vrai

 » Art Basel In et Off, des stratégies de présentation »
http://www.letemps.ch/Page/Uuid/f0ff1f12-b65d-11e1-8914-6fd075c7f8d6/Art_Basel_In_et_Off_des_strat%C3%A9gies_de_pr%C3%A9sentation
ou là en pdf

cet homme cravaté marchant
ce logo « life » disparu des kiosques dressé
cet arrière-plan mystérieux comme l’entrée d’une grotte dorée
et devant ce fagot porté par semble-t’il une femme… nue

vous avez tout
… ce n’est qu’une image aplatie
un « aplati » d’époque

pour mon modeste regard
cela reste un instantané révélateur
du grand bazar qu’est le « maringo » de l’art contemporain
c’est vrai que je suis sans doute déformé
par ma pratique en direct du « vivant »…


aller** quelle époque
jf le scour, 2012

*la traduction de messe en allemand est foire
**je sais, je sais, je revendique

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.