photos et commentaires d'époque qui vont avec…

un grand moment : kontakthof

ceci n’est pas un ready made
ceci est la vie

josephine ann endicott est, pour moi, le personnage central
c’est elle qui porte le bazar
par sa capacité à emmener ces jeunes
c’est d’elle dont je me souviens… le mieux !

elle est dans un documentaire (d’anne linsel et rainer hoffmann)
intitulé « Tanzträume »(« les rêves dansants » en français), la répétitrice…

c’est un vrai documentaire
sur la longueur
qui se voit au cinéma
sur un grand écran
euh, c’est comme ça que je l’ai vu

ce documentaire montre comment
un spectacle se monte
comment avant la première :
la vie, les autres rencontrent le désir d’une artiste…

là, on a à faire à une super « star » de la danse contemporaine
pina bausch
http://www.pina-bausch.de/start.php


le sujet de ce « vrai » documentaire
c’est la dernière adaptation
de la pièce « kontakthof » qu’elle a fait
avec des jeunes… (dit de « banlieu », on dirait en français, heum, heum)
« Kontakthof
Mit Teenagern ab ’14′ »
http://www.pina-bausch.de/en/pieces/kontakthof_14.php

cette pièce « kontakthof » a été créée
avec des danseurs porfessionnels en 1978
http://www.pina-bausch.de/en/pieces/kontakthof.php
ensuite avec des « vieux » en 2000

kontakthof für Damen und Herren ab 65
(Kontakthof pour dames et messieurs de plus de 65 ans)

« Kontakthof
Mit Senioren ab ’65′ »
http://www.pina-bausch.de/en/pieces/kontakthof_65.php
oui des personnes agées…
pourquoi pas
tout le monde peut danser sur une scène, non ?

ça passe en « rattrapage »
ici http://www.arte.tv/fr/Les-reves-dansants/6724094.html
j’ai juste du mal avec le titre… du documentaire
« les rêves dansants », « Tanzträume »
je ne sais si en allemand, la réalité « attrape » les rêves
en tout cas, l’intuition de pina bausch
est redoutable, non ?

ah ! oui ! le titre de la pièce est : « kontakthof »


aller* quelle époque
jf le scour, 2012
*je sais, je sais, je revendique

 

un commentaire — poster un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.