photos et commentaires d'époque qui vont avec…

– gouverner…

ceci n’est pas un ready made
ceci est un édito du « grand monde »

« Gouverner, c’est prévoir, choisir et expliquer. Surtout quand les défis sont complexes et de long terme. Au préalable, il faut être élu et, pour cela, se livrer à un tout autre exercice : séduire, promettre, simplifier. Et faire miroiter des lendemains qui chantent. »

« On se souvient de la formule de Pierre Mendès France un jour de 1953 : « Gouverner, c’est choisir, si difficiles que soient les choix. » Cela suppose une démocratie adulte et du courage chez ceux qui entendent l’incarner. Pour l’heure, hélas, l’une et l’autre font par trop défaut. »

et le titre : « La planète brûle, et ils regardent ailleurs »
http://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2012/article/2012/04/07/la-planete-brule-et-ils-regardent-ailleurs_1682105_1471069.html
avec plus de cinquante commentaires
http://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2012/reactions/2012/04/07/la-planete-brule-et-ils-regardent-ailleurs_1682105_1471069.html

titre, première phrase et dernière phrase de « l’édito » du jour (samedi 7 avril 2012)
parfait
d’accord
claire  et simple !

et alors ?

qu’est-ce que c’est un édito
http://fr.wikipedia.org/wiki/Editorial

franchement à part contenter son lectorat
et avoir bonne conscience en l’écrivant
je ne vois pas à quoi ça sert
si ce genre de diatribe ne devient pas le colonne vertébrale d’un canard
un « manifeste », quoi !

autrement ce ne sont que de belles paroles
comme celles de ceux qui « regardent ailleurs », non ?

quand on lit le reste du « grand monde »
tous les articles devraient attaquer sous ce prisme
si ces beaux messieurs du « grand monde » voulaient refroidir la planète…

vous, vous voyez les trois principaux acheteurs du « grand monde »
lors du dernier chamboule tout
changer les façon de voir leur travail de la planète
quand on les voit ou on les a vu vendre de la banque, du téléphone ou de la sape ?

encore un édito de plus pour rien !

« prévoir, choisir et expliquer »
répétez après moi

aller* quelle époque
jf le scour, 2012
*je sais, je sais, je revendique

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.