photos et commentaires d'époque qui vont avec…

– intellectuels, gar(d)e à vous !

ceci n’est pas un ready made
c’est une vieille illusion intellectuelle

dites-moi, si je rêve

il a recommencé
non seulement
il se fait détourer en libye
sur le vieux journal du dimanche, le week-end dernier
on trouve à l’adresse http://www.themediatrend.com/wordpress/?p=4134
un article titré comme suit « Bernard-Henri Lévy: Ceci n’est pas un reportage »

(ceux qui veulent « zapper » vont directement au post scriptum)

il la ramène là pour aljazeera en langue anglaise version complète
http://english.aljazeera.net/programmes/rizkhan/2011/03/201131083254697848.html
c’est un morceau d’anthologie avec « the bloody french accent »

et ici la version courte qui « buzz » grave évidement
« euh trop facile, monsieur, d’abord c’est qui, avec sa coupe ? »

on ne s’étonne pas alors que Mohamed Tahar Bensaada
pour le site http://www.oumma.com
écrive cela :
« Incroyable mais vrai. Le quotidien Le Monde nous apprend que Bernard-Henri Lévy a assisté à l’entrevue donnée par le président Sarkozy à la délégation du Conseil national de transition libyen, venue à Paris demander une reconnaissance officielle. Cette information qui aurait paru invraisemblable, si elle n’était pas officiellement confirmée, est révélatrice de la décadence des mœurs politiques françaises qui n’épargne manifestement plus la diplomatie de cet Etat. On peut se demander à quel titre BHL a participé à cette réunion diplomatique et surtout à quoi correspond l’intrusion de cet énergumène dans une crise politique et militaire, qui n’a pas fini de révéler tous ses dangers potentiels. Va-t-il remplacer son ami Kouchner comme porte-étendard de l’ingérence humanitaire ? »
lire la suite http://oumma.com/La-diplomatie-parallele-de-Bernard

pour en ajouter une couche
j’ai le souvenir d’un palais présidentiel
tunisien, je crois
où un éventuel futur candidat non déclaré
est assis avec le dict…
euh le président ami
et fait au nom de son organisme internationale quelques compliments

vous croyez qu’à cette époque pas si lointaine
ces manières avaient court ?
ouf !
c’était avant
c’était des amis présidents (je me perds, j’ai l’impression de tout mélanger !)
maintenant que le peuple
… comment dit notre « interviewé »
« people are putting a new low »
plus aucune raison de se mettre à genou
après la « raison d’état » justificative
on aura(it) invoquer la « raison internationale »
non ?

aller* quelle époque
jf le scour

*je sais, je sais, je revendique

ps : j’entendais marcel gaucher
ce matin sur france culture
maintenant j’ai compris !!!
voilà le rôle de l’intellectuel d’après lui : intellectuel d’après marcel gaucher
et ici le quart d’heure de l’émission « les matins » de france culture d’où est tiré le passage : marcel_gauchet_

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.