calif à la place du calif

ceci n’est pas un ready made
ceci est de l’ambition

 

« Copé, l’homme qui joue avec le feu »
http://www.lemonde.fr/politique/article/2014/03/01/cope-l-homme-qui-joue-avec-le-feu_4376009_823448.html

la place doit être bonne
quand on voit jusqu’où ils vont
et capables de tous les petits arrangements
en oubliant les casseroles

comment peut-on croire que les arrangements
ne peuvent se retourner, hein ?

que les fuites sont toujours là pour la tâche
que les lésés parlent toujours
qu’enfin tout finit par se savoir

à moins qu’ils ne croient que leur parole suffise
ou qu’un procès lavent plus blanc

j’oubliais que tout député est avocat ou le devient
tiens, y aurait-il une équivalence… de parole ?

 


y-a plus d’époque !*
jf le scour, 2014
*je sais, je sais, je revendique

4 commentaires — poster un commentaire

Ping : le mur des deux bobines |

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

pour ajouter une image, par ici avant d’appuyer sur le gros bouton