calif à la place du calif

ceci n’est pas un ready made
ceci est de l’ambition

 

« Copé, l’homme qui joue avec le feu »
http://www.lemonde.fr/politique/article/2014/03/01/cope-l-homme-qui-joue-avec-le-feu_4376009_823448.html

la place doit être bonne
quand on voit jusqu’où ils vont
et capables de tous les petits arrangements
en oubliant les casseroles

comment peut-on croire que les arrangements
ne peuvent se retourner, hein ?

que les fuites sont toujours là pour la tâche
que les lésés parlent toujours
qu’enfin tout finit par se savoir

à moins qu’ils ne croient que leur parole suffise
ou qu’un procès lavent plus blanc

j’oubliais que tout député est avocat ou le devient
tiens, y aurait-il une équivalence… de parole ?

 


y-a plus d’époque !*
jf le scour, 2014
*je sais, je sais, je revendique

4 commentaires — poster un commentaire

Ping : le mur des deux bobines |

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

pour ajouter une image, par ici avant d’appuyer sur le gros bouton

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.