– bruno la baleine, deuxième

ceci n’est pas un ready made
ceci est un reflux

dans un premier article
il y a plus d’un mois
je parlais de « gros-gros bruit »
à propos de bruno michel iksil et sa « débandade » financière
http://ready.thecroute.com/2012/04/08/bruno-la-baleine/

à croire, l’article du grand monde

« JP Morgan perd 2 milliards de dollars sur des produits dérivés »
http://www.lemonde.fr/economie/article/2012/05/11/jp-morgan-victime-d-une-perte-de-courtage-de-2-milliards-de-dollars_1699680_3234.html

de deux choses, l’une
soit le taulier, nommé jamie dimon
adroitement, profite très « gestion de crise »
de l’affaire « bruno la baleine » pour un mois plus tard
de nettoyer les arrières cours de la maison « morgan« 

ou soit notre « jamie » mange sa casquette
en couvrant notre baleine !

il termine sa conférence de presse, jamie, en disant :

« JPMorgan « espère que ce problème n’en sera plus un d’ici la fin de l’année » mais a insisté que cela dépendrait « des marchés et de nos positions ». M. Dimon a conclu en affirmant que la banque n’était « pas une activité dans laquelle on ne fait pas d’erreurs ». »

ouf, tout va bien, alors, dans le meilleurs des mondes

si on prend un autre site
« Un mauvais pari fait perdre 2 milliards de dollars à JPMorgan »
http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/finance-marches/actu/0202057328923-jpmorgan-alerte-sur-une-perte-en-milliards-de-dollars-322234.php

aucun doute
c’est « bruno la baleine » le responsable

« Un trader français basé à Londres a fait perdre plus de deux milliards de dollars à JP Morgan sur des dérivés de crédits. Un incident vexatoire pour la banque -Jamie Dimon, son patron, s’est expliqué hier lors d’une conférence téléphonique-et qui donne du grain à moudre à ceux qui veulent mieux réguler les risques à Wall Street.

allez, un dernier
« JPMorgan, victime de la « baleine de Londres » ?
http://www.latribune.fr/entreprises-finance/banques-finance/industrie-financiere/20120510trib000697993/jpmorgan-victime-de-la-baleine-de-londres-.html

« Peu d’informations, pas même une photo, n’avaient filtré sur ce trader, Bruno Iksil, surnommé la « Baleine de Londres » ou encore « Voldemort », en référence au sorcier de la saga Harry Potter. Il était alors bien difficile de savoir si les révélations de la presse américaine relevaient du fantasme, de la manipulation ou de la réalité. Sans jamais citer son nom, Jamie Dimon a indiqué ce jeudi que la banque avait commencé à se pencher sur les investissements de son CIO peu après la publication de ces articles, reconnaissant que ses dirigeants auraient dû réagir plus tôt. »

« jamie », le super banquier, semblerait avoir
le bras assez long pour mettre un couvercle
pendant un mois sur la marmite
et après s’être bien bordé
passer à l’offensive… de sa conférence de presse téléphonique

voilà une « crise » professionnellement circonscrite, non ?

pourtant à la bce ou en italie
les « mario » sont aux commandes
ce sont aussi des professionnels passés dans une des deux grandes
là c’est l’autre (elles sont bien deux, je ne me trompe pas ?)
ils devraient arriver à la régler cette crise…

madame mich(o)u
« jamie », il croque la dette des « mario »
les « mario » sont juste là, pour maintenir encore un peu le rendement
« BCE, Italie, Grèce : les pyromanes prennent le pouvoir »
http://reflets.info/bce-italie-grece-les-pyromanes-prennent-le-pouvoir/

aller* quelle époque
jf le scour, 2012
*je sais, je sais, je revendique

 


mise à jour le 12 mai 2012

il va falloir que je me mettes à l’anglais
genre « wallstreet english »
si je veux faire carrière…
je dis ça juste, parce que je fais mes meilleurs « audiences »
avec le mot clef qui est celui de notre « tradeur » français !!!

« Bank Order Led to Losing Trades »
http://online.wsj.com/article/SB10001424052702304070304577398490966089810.html?mod=WSJEurope_hpp_LEFTTopStories#articleTabs%3Dvideo
via « Les déboires de JPMorgan liés à une tentative de se protéger en Europe »
http://www.lemonde.fr/economie/article/2012/05/12/les-deboires-de-jpmorgan-lies-a-une-tentative-de-se-proteger-en-europe_1700267_3234.html
notre « bruno la baleine » aurait été aux ordres…
d’après les « bonnes » sources du « wsj« 
rapporte « le grand monde »
reste à savoir si les « bonnes » sources sont le service de comm’, le cadre en disgrâce, le gardien du 3ème ?!
 
tiens… que dit le « gros-gros » figaro :
« De l’eau au moulin des régulateurs »
http://www.lefigaro.fr/societes/2012/05/11/20005-20120511ARTFIG00647-de-l-eau-au-moulin-des-regulateurs.php
alors là, le figaro « économie » parle de régulation !
« «La perte énorme de JPMorgan ap­porte la dernière preuve en date que ce que les banques nomment “une couverture de risque” correspond en fait souvent à des paris risqués qu’il n’est pas normal que ces institutions d’ampleur systémiques prennent» »
qu’est ce c’est : des « institutions d’ampleur systémiques »
 

mise à jour du 17 mai 2012
voilà un article de quelqu’un qui comprend bien mieux l’anglais que moi
« JPMORGAN : ET ON MANQUERAIT D’EXEMPLES POUR LA JEUNESSE !
http://www.pauljorion.com/blog/?p=36943
 

mise à jour le 18 mai 2012
je finis par ne plus rien y comprendre !
c’est buno la baleine ou sa patronne ?
pourtant il semblerait qu’ils aient toujours la même source !
« Les pertes causées par la « baleine de Londres » se seraient creusées »
http://www.latribune.fr/entreprises-finance/banques-finance/industrie-financiere/20120517trib000698982/les-pertes-causees-par-la-baleine-de-londres-se-seraient-creusees.html

un commentaire — poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

pour ajouter une image, par ici avant d’appuyer sur le gros bouton

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.