– « enchaîné libre » opportun ?

ceci n’est pas un ready made
ceci est un des assistants de l’artiste
d’un côté, après londres et la « tate »
il devait pousser du côté de paris
oui paris remonterait, dit-on, sur le marché !

eh, oui, le marché est là
quand on a l’envergure d’ai weiwei
le jeu de paume… aussi

c’est vrai que notre chinois mondialement connu
est un spécialiste de la photo
il devait faire son entrée auprès berenice abbott
après diane arbus…

un bon télescopage pour sûr !

en tout, notre ami a de gros problèmes dans son pays
avec le pouvoir… tout le monde le sait
j’ai, dans cet article « la dissidence, du lard ou du porc ? »
http://ready.thecroute.com/2011/12/23/la-dissidence-du-lard-ou-du-porc
parlé de la capacité de notre « dissident » à communiquer à l’international
quand d’autres ont beaucoup plus de mal
liu xiaobo ou chen wei pour les « re-citer »

oui, alors ces problèmes… n’est-ce pas une mise scène
pour faire des happenings (voir « la dissidence, du lard ou du porc ? »)

quand son assistant le représente
et parle pour lui (il est en résidence… surveillée dans son magnifique pays)
devant la caméra du point.fr
http://www.lepoint.fr/arts/regardez-ai-weiwei-au-jeu-de-paume-20-02-2012-1433088_36.php

c’est encore du happening ?

il nous dit (l’assistant) qu’il collabore pour les « jo » de pékin
à la construction d’un stade
et qu’il boycotte l’inauguration « parce qu’il n’aimait pas la propagande du parti autour de JO »
c’est encore une « performance » ?
moi franchement je ne comprends pas
pourquoi il ne prend pas ses clics et ses clacs pour quitter ce pays à la propagande… détestable
simple, non ?

à moins que son fond de commerce
repose sur son dialogue avec cette propagande ?

ce n’est pas clair ce bazar
j’ai du mal à le suivre notre dissident professionnel

en tout cas pour nos médias parisiens
c’est un bon client
malgré son absence
euh, grâce à l’efficacité de son assistant : luca laî

et puis, allez au jeu de paume
voir des doigts
c’est tendance, après celui
de… comment s’appelle-t’il
il occupait le hall d’entrée d’un musée à new york
ah, oui, j’en ai parlé là : « un doigt d’honneur »
http://ready.thecroute.com/2011/12/02/un-doigt-dhonneur/


aller* quelle époque
jf le scour, 2012
*je sais, je sais, je revendique

mise à jour du 22 février 2012
« Expo Ai Weiwei à Paris : un « doigt d’honneur » au pouvoir chinois »
http://www.rue89.com/rue89-culture/2012/02/20/expo-ai-weiwei-paris-un-doigt-dhonneur-au-pouvoir-chinois-229538 article de pierre haski 

mise à jour du 23 février 2012
« Ai Weiwei au Jeu de Paume : n’y allez pas pour voir des photos »
http://lunettesrouges.blog.lemonde.fr/2012/02/22/ai-weiwei-au-jeu-de-paume-une-exposition-de-quoi/

mise à jour le 6 mars 2012
« Ai Weiwei, artiste ou juste agitateur ?« 
http://blogs.lesechos.fr/judith-benhamou-huet/video-ai-weiwei-artiste-ou-juste-un-agitateur-a9285.html

mise à jour du 18 avril 2012
« Les croûtes de la révolte »
http://www.marianne2.fr/Les-croutes-de-la-revolte_a216911.html

5 commentaires — poster un commentaire

Ping : the big brother, le grand siné | ceci n'est pas un "ready made"

màj

ou la mise en scène de la dissidence…
« La vie sous surveillance : rencontre avec Ai Weiwei à Pékin »
http://www.rue89.com/2013/11/03/vie-sous-surveillance-rencontre-lartiste-ai-weiwei-a-pekin-247162

« On ne peut pas se contenter de dire que l’art, c’est de la peinture qu’on accroche au mur, une sculpture éclairée par un projecteur ; l’art peut être ce qu’on veut, ça peut être la nourriture, vos vêtements, la télévision, une conversation, tout peut être de l’art. Mais ça peut être aussi la politique. » dit-il dans cet article

assez d’accord !
il fait le jeu de son pays, avec sa mise en scène…
c’est nous occidentaux que ça gêne
on cherche des poux à la chine
alors que nous imposons nos dictas culturels
pour quoi la chine n’en jouerait pas ?

jf le scour

« Entre Ai Weiwei et l’Allemagne, le divorce est consommé »
__https://www.liberation.fr/planete/2020/02/12/entre-ai-weiwei-et-l-allemagne-le-divorce-est-consomme_1777988

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.