– l’élite bien en vue… et les politiques en représentation !

ceci n’est pas un ready made
ceci est du « tout est bon dans le cochon »

trop fort le photographe de « téléramuche »
il nous a fait une photo de série américaine
plutôt à la façon de
trop fort l’illustration !


http://www.telerama.fr/idees/l-influence-des-think-tanks-cerveaux-des-politiques,76047.php
« L’influence des think tanks, cerveaux des politiques »

je la prends comme ça
vu qu’on parle dans l’article « d’influenceurs(ses))
http://www.definitions-marketing.com/Definition-Influenceur-ou-Influencer
de fabriquant d’histoire pour endormir debout l’électeur
euh, le citoyen
qui a besoin de « storytelling » pour vivre !

je me souviens du carton du « roi » salmon
http://blogs.rue89.com/cabinet-de-lecture/storytelling-ces-histoires-que-construit-le-pouvoir
« Storytelling » : ces histoires que construit le pouvoir « 

« Avec « Storytelling », Christian Salmon signe un essai décapant sur la nouvelle « arme de distraction massive », devenue grâce à la mondialisation et à la férocité cynique des communicants, l’arme de destruction rêvée du marché : quand « l’art de raconter des histoires » devient l’art de « formater les esprits » pour les aliéner. Ce n’est pas de la fiction : le « storytelling » manage le monde depuis les années 90. » daté d u 23/11/2007 lire la suite ici

ils nous disent les gars et les filles
qu’on en a besoin pour voter d’histoires
je dirais plutôt
que les élus ont besoins de raconter des histoires pour noyer le poisson
que nos gentils faiseurs d’histoires ont tout à gagner à placer leur prose
en tête de « gondole » du « think tank » pour futurs services rendus

les gars et les filles n’ont rien inventer
avant les gens de pouvoir avaient chez eux des salles à manger
et des comment dit-on déjà
… des gens de maisons pour faire la popote et plus c’était selon
pour pouvoir inviter ceux qui comptaient
pour faire et défaire… les gouvernements

mon rédacteur en chef me demande de citer mes sources…
je ne sais plus
je ne vais pas relire les classique du 19ème
pour vous coller du français dans le texte, non mais !

les salles à manger ayant disparues
nos gars et filles ont inventé les « boîtes prêtes à penser »
autrement dit « think tank »
et puis il est facile d’aspirer
du grisbi au près de deux, trois industriels
en mal de lobbying pour rincer tout le monde

et là, madame mich(o)u
je suis bien loin du bazar avec ma salle à manger

« Le parti ne parvient pas à réfléchir. Ses cadres sont des élus dont l’emploi du temps est consacré à être en représenta­tion. Il arrive qu’on fasse remonter une bonne idée de la base, mais ne rêvons pas, il faut être en lien avec ceux dont c’est le métier. » dixit un ancien de la lcr maintenant au ps lire la suite

ou “Ce sont d’excellentes caisses de résonance, qui permettent de s’offrir des assurances en cas  d’alternance, moyennant un investissement limité.” dixit un un cadre de multinationale lire la suite

il voudrait que j’aille voter, peut-être


aller* quelle époque
jf le scour, 2011
*je sais, je sais, je revendique