« la non-intervention médicamenteuse »

ceci n’est pas un ready made
ceci est du bon sens
 

si vous bougez plus
vous avez envie de dormir
donc vous n’avez pas besoin de pilule
madame mich(o)u
il va falloir vous bougez le derrière
ça ne peut plus durer !

qui rembourse votre pillule, hein
la sécu, bonne mère !
et à bon dos, elle ne dis jamais non, elle !

des docteurs d’ehpad (établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes)
ont fait de petites études statistiques…

Selon le Dr Denormandie, 78 % des animations ont eu un effet bénéfique sur les troubles du comportement des personnes concernées. À titre d’exemple, la prescription de neuroleptiques est aujourd’hui évaluée à 11,8 % dans les Ehpad pilotes où sont déployés ces programmes, contre 24,7 % en moyenne nationale. Grâce aux programmes d’activités, la consommation de somnifères, d’anxiolytiques et de dépresseurs a également nettement diminué.

« Les patients âgés reçoivent trop de médicaments »
http://www.lepoint.fr/editos-du-point/anne-jeanblanc/les-patients-ages-recoivent-trop-de-medicaments-09-07-2014-1844718_57.php

oui, oui,
programme pour tous les français
on bouge son petit corps
on lâche la voiture de temps en temps
on bouge son petit corps…
on lâche la télé une heure par jour
on bouge son petit corps

y-a plus d’époque !*
jf le scour, 2014
*je sais, je sais, je revendique
 

ps : si on creuse, je crois bien que ces messieurs, dames de la médecine
devraient regarder d’autres statistiques pour voir que les choses peuvent changer
encore faut-il qu’ils y trouvent un intérêt…
nos docteurs de chez korian, doivent vendre les « activités » à leurs patients, non ?