derrière le parapet…

ceci n’est pas un ready made
ceci est tout près

de retour de la gare d’auterlitz
auguste venait de prendre son train
j’avais vu du coin de l’œil l’installation…
je m’arrêtais

les bords de seine…
ne sont pas que piétons
ne sont pas que __plage
ils ont pris le terrain… libre

à l’ombre des platanes
les quais sont occupés
par les « indésirables »
de la place pour se poser…

en plein après-midi
il n’y pas grand monde
le camp est vide
la quiétude n’y est pas !

je me rappelle une __virée

l’arbre, le rejet
le parapet cache la tente igloo
l’édifice avec le départ… à la mauvaise heure et le drapeau
les hommes et le lampadaire marchent

__j’ai tout je rentre !

 

— 
encore un peu d’époque ?*
__jf-le-scour.com, 2020
*je sais, je sais, je revendique

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.