The chêne suite…

ceci n’est pas un ready made
ceci est recommencement…


3 fois, je m’y remets
oui ! madame mich(o)u
à chaque fois, ils reviennent enlever des branches
ils en laissent
hier, je me disais en regardant la 2ème mouture
que les branches coupées net vers le ciel
fonctionnaient mieux que les autres
comme si la coupe montrait que la main de l’homme
… en l’occurrence celle du bûcheron était passée par là
le côté artificiel de la coupe est nécessaire
pour souligner le fait que les 3 branches ont été redressées !!

comme ils en laissent
je recommence !
3 fois, je m’y remets…
je vais finir par faire le redressage parfait !!

comme pour le mural « __à côté »
entre chaque redressage, je regarde
revois
réfléchis
du coup la possibilité de transformer
avec le temps entre chaque pour penser
joue un rôle déterminant

l’obligation du temps d’observation…

 

où est l’époque ?*
__jf-le-scour.com, 2018

*je sais, je sais, je revendique