au pied du mural…

ceci n’est pas un ready made
ceci est terminé

le bon côté du mur d' »__à côté« 
c’est qu’entre chaque samedi, on ne fait rien
ce moment de « contemplation » obligé
fait que composition tentée le samedi précédent
reste jusqu’au samedi suivant…
comme si une proposition « limite » pouvait être satisfaisante
… une fois habitué à la voir !!

lucien et sa femme

le bon exemple sont les lettres qui tombent du « __muralCROYANCE »
samedi 1er septembre, je me souviens parler avec lucien
ancien graphiste publicitaire lillois
qui me disait ne pas être convaincu par l’équilibre de la « page »
évidement selon la convention, il a raison !!
pourtant après avoir vu et revu pendant toute la semaine, ces lettres qui tombent
samedi, sans retoucher quoique ce soit
j’ai persisté et j’ai signé !!

je me rappelle bien ce que je ressentais
quand je les ai vissé
je trouvais que le serti noir était trop fin
que la découpe avait mangé la lettre
il fallait que ces « mauvaises » lettres fassent autre chose
qu’un mot…

la remarque de julien, le copain de souf : « on dirait que les lettres dégoulinent »
font que pour c’est signé puis validé par la rue…

où est l’époque ?*
__jf-le-scour.com, 2018

*je sais, je sais, je revendique