mural SURVIVRE…

ceci n’est pas un ready made
ceci est encore vissé

avec le vent
le « E » avait tendance  a se faire la malle
un bout de bois, c’est revenu à l’aplomb !

cette ode à la survie au travers des fesses d’un bébé
me fait beaucoup rire
c’est sans doute lié aux souvenirs
de mes réveils pour aller m’occuper de celle d’auguste
je le faisais volontiers
constatant qu’une fois les fesses propres
il avait le sourire !!!

je m’imaginais aussi à sa place…

cela reste un produit de consommation
important du budget quand on a un __minot

pousser sa survie est l’occupation du temps qui vient, non ?

survivre à __frénésie
au manque de respiration
au temps qui n’est plus pris

un détachement nécessaire…

 

où est l’époque-poque ?*
__jf-le-scour.com, 2019

*je sais, je sais, je revendique