suspendre des réalités…

ceci n’est pas un ready made
ceci est rangé

et bien rangé…
le deuxième étage n’est pas pratique, certes
visuellement ça marche… plutôt bien, non ?
je suis heureux que ce passage du Poulailler
au Batereau se termine par cette photo !
l’absurdité de « la collection de réalités » est encore plus visible
… à deux étages
me voilà avec une collection prête à l’action
reste à trouver de quoi suspendre « les réalités »…

 

l’époque vous va bien !*
jf le scour, 2017
*je sais, je sais, je revendique

ps : vu ce que __j’écrivais hier, j’ai déjà… surpris !