The bois d’eau…

ceci n’est pas un ready made
ceci est mouillé

dimanche aprés-midi au batereau
une fois le camtar déchargé
auguste me dit : on va pagayer
le canoë est aussi tôt descendu de son perchoir
attaché avec les sangles
nous voilà en route pour un pont
pont gallo-romain sur l’indre
près de chambourg… beau port de pêche

une minuscule plage au pied du pont
pour pousser le canoë à l’eau
nous voilà à la rame
auguste derrière… il commande la manœuvre !!
nous remontons le courant vers un moulin
peu d’eau, on voit le fond
on raccle les cailloux
la sécheresse est là…

on avance
arrivés aux piles du pond d’accès au moulin
nous sommes bloqués…
un peu d’escallade pour auguste
il finit par monter au dessus !!!
je vois un peuplier arraché
deux beaux morceaux
un petit vite attrapé
le deuxième… auguste veut une corde pour le tirer
flottant derrière nous ???
retour au camion à coup de rames pour une corde
le morceau de tronc a terminé en travers sur le canoë
nous voilà raclant le fond de plus en plus
rasant la berge pour trouver le plus profond !!

le morceau de peuplier est dans le camion
… de la pêche au gros, sur l’indre, un dimanche de juillet
à l’ombre des arbres, parfait !

 

où est l’époque-poque ?*
__jf-le-scour.com, 2019

*je sais, je sais, je revendique