droit ou gauche ?

ceci n’est pas un ready made
ceci est un coup de griffe dans le panneau

 

le droit d’auteur est quand même un droit
qui échappe au bon sens
et c’est bien grâce à lui que le bazar prospère
… pour les ayant droits
et autres possesseurs de catalogue

les artistes n’ont rien à faire avec
pour la plus part, hein !
veulent-ils des droits… quand on les accroche

les commissaires
les ayants droits
même combat, et toc !

« L’exposition, tout un art »
http://www.lemonde.fr/culture/article/2014/06/19/l-exposition-tout-un-art_4441593_3246.html

à côté, est apparu
le copyleft
ça vous dit quelque chose ?
beaucoup plus récent que le copyright !
plus gauche et partageur
si je peux me permettre… « ah, ah, ah« 

« Selon l’étymologie, est auteur, le créateur d’une œuvre qui augmente le patrimoine artistique ou littéraire (du latin augere qui veut dire augmenter, accroître et qui a donné le participe passé auctus et le substantif auctor). »

« Rendu à discrétion. Ce que fait le copyleft à l’autorité tonitruante de l’auteur. »
http://artlibre.org/rendu-a-discretion-ce-que-fait-le-copyleft-a-lautorite-tonitruante-de-lauteur

c’est comme si à la renaissance, vinci
n’avait eu le droit, embarqué par le françois le premier,
de disperser le « petit vent nouveau » au royaume des français…

« Je n’ai aucun droit. Je n’ai que des devoirs. »

comme disait un célèbre récompensé
devoir d’artiste
c’est quand même plus motivant
que des droits
devoir de regarder devant
de chercher, rechercher
le droit, c’est capitaliser
entasser
regarder derrière, non ?

 


y-a plus d’époque !*
jf le scour, 2014
*je sais, je sais, je revendique