flop etc…

ceci n’est pas un ready made
ceci est douloureux

 

ouai, doit-on tout dire
oui, évidement !
autrement, on se retrouve dans un marché de dupes
les gens n’aiment se retrouver devant des limites
les limites des autres, les siennes

comme je dis ce que je pense !
et bien flop, je les attrapent les limites

samedi, j’ai rencontré les limites d’agnès
quand je lui ai signifié qu’on ne finissait pas
… la disposition d’une proposition artistique « à côté »
après l’heure d’ouverture fatidique !
le ton a monté
je lui ai montré que la porte était ouverte pour le public
comme pour elle

comme 15h était passé
la porte était ouverte « à côté », ce samedi
comme tous les samedi…
quand on annonce
quand on espère
quand on propose
la moindre des choses, c’est d’accueillir
accueillir des deux mains, de face, les visiteurs
et non, de dos, le nez dans ses sacs en train de finir…

mon côté teuton, ne supporte pas le jeu avec les aiguilles
l’heure, c’est sacré
c’est un rituel
« à côté » est toujours ouvert avant l’heure
c’est comme ça
toujours prêt avant
pour attraper ceux qui passent déjà
oui,
un passage, le passage josset
est toujours là , non ?

bref, agnès a remballé son petit matériel
malgré sa menace « je te donne 5 minutes pour me retenir »
j’ai quand même réussi à boire le thé
avec __philipe de passage
puis kader et mohamed qui me visitait curieux de savoir ce que je faisais…
comme dit agnès dans un de ses mails… depuis
« de mon côté je crois que je viens de faire une sublime désinstallation »
oui, oui

une fois de plus, j’ai réagi
sans doute « sur-réagi »

le fin mot de l’histoire
est : comment montrer la porte à quelqu’un(e) pour qu’il (elle) la prenne
dans le calme et la sérénité ???

 


changeons l’époque !*
__jf le scour, 2014
*je sais, je sais, je revendique

3 commentaires — poster un commentaire

Eti Ach

C’est bien de se la jouer poète, mais c’est illisible.
Sans compter les fautes d’orthographe et de grammaire.

Je connais la pauvre Agnès, elle est si gentille.

jf le scour

envoyez-moi les fautes, je les corrigerez avec plaisir ?
qui êtes-vous ?
passez me voir ?

jf le scour

jf le scour

vous étiez donc un « troll », hein !
jf le scour