jeter moins…

ceci n’est pas un ready made
ceci est une étude de plus

 

il parait qu’on trie plus
il parait qu’on trie mieux
il parait qu’on jette moins
il parait qu’on répare
il parait qu’on donne
il parait qu’on recycle
on fait attention
… pour moins dépenser !

« Si recréer du lien social, contourner les systèmes marchands ordinaires, soutenir l’économie locale ou faire un geste pour la planète font partie des motivations de ces nouveaux « consommacteurs » que les services marketing cherchent à apprivoiser, leurs principales motivations se révèlent être la recherche d’économies et la volonté de maintenir leur pouvoir d’achat dans un contexte de contraintes budgétaires dues à la crise. « 

« Les Français sont-ils sortis de l’hyperconsommation ? »
http://www.lemonde.fr/planete/article/2014/06/17/les-francais-sont-ils-sortis-de-l-hyperconsommation_4439250_3244.html

une « décroissance » contrainte
au moins c’est efficace

je reste quand même dubitatif
et suis curieux de savoir comment les supermarchés
vont jouer le coup…

je vois mal monsieur mulliez
faire le jeu de la décroissance
en supprimant les emballages à l’unité des barres chocolatée
et des compotes à boire des sacs d’écoliers…

les papas vont-ils mettre dans une boîte le « petit cœur » au chocolat maison
et l’eau dans la gourde pour le goûté de leur bambin, hein !

 


y-a plus d’époque !*
jf le scour, 2014
*je sais, je sais, je revendique