photos et commentaires d'époque qui vont avec…

culture… de vie

ceci n’est pas un ready made
ceci est de la terre

 

de nos jours, deux sortes de terre
celle qui supporte
celle qui vie
c’est un peu simpliste, hein !

la première sert à planter des semences
aux quelles ont ajoutent tout ce dont elles ont besoins
pour arriver à maturité
la deuxième contient tout la vie
qui fait qu’une graine pousse

la différence, c’est qu’une est très étendue
et nécessite des machines
elle est industrielle
l’autre est petite
et a besoin de bras pour s’en occuper
elle est « biologique »

c’est deux visions de la vie opposée
c’est un peu comme la biscuiterie « lu« 
et le pâtissier du coin…

« Oui bien sûr, l’agriculture paysanne doit être compétitive, avoir une efficacité économique. Mais il faut revoir la définition de la compétitivité. Est-ce une agriculture industrielle qui pollue dont les coûts sont supportés par la collectivité ? Pour nous une agriculture compétitive doit créer de l’emploi et de la valeur ajoutée. »

dixit laurent pinatel, porte parole de la confédération paysanne

« Beulin-Pinatel : deux visions de l’agriculture, interviews croisées »
http://www.reporterre.net/spip.php?article6100

« Un jour, Xavier Beulin nous a dit que quelqu’un avec dix hectares et dix biquettes, c’est n’est pas un agriculteur. Et bien dans mon département la présidente de la Confédération paysanne a neuf hectares, vingt-cinq chèvres, et une qualité de vie que bien des agriculteurs lui envient ! »

toujours laurent pinatel, au micro…

comme quoi tout dépend ce que l’on veut
du bioéthanol pour nos 4X4
ou de l’herbe pour les biquettes…

 


y-a plus d’époque !*
jf le scour, 2014
*je sais, je sais, je revendique

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.