derrière le verre

ceci n’est pas un ready made
ceci est une mise en bouche

 

derrière le verre
ou pourquoi on accroche une œuvre d’art ?

c’est facile !
le mur, un clou et toc un coup de marteau
pour certain, c’est sans doute la seule fois qu’ils le toucheront
non pas le fétiche mais le marteau

fétiche et œuvre d’art, c’est la même chose, non ?
__http://www.cnrtl.fr/definition/oeuvre
__http://www.cnrtl.fr/definition/fetiche
quand on voit la mise scène du musée, de la salle des ventes
sans oublier le pouvoir du « ça en est » du fronton
du « veuillez ne pas toucher »
du ministère de la conservation

qu’est-ce qui se passe dans le bourrichon de l’homme
de la femme à l’œuvre, franchement ?

« De temps à autre, faut bien comprendre, ça venait à fermenter un peu dans la bobèche des miteux, des drôles de mensonges, comme ça sur le pas des boutiques surtout les jours de canicule… Ça venait comme des bulles dans leur bourrichon crever en surface… » Céline, Mort à crédit,1936, p. 342. http://www.cnrtl.fr/definition/bourrichon tenterait un rendu comme écho distordu…

 

exagération, sans doute
la seule façon de mettre en question
le propos
c’est mettre l’œuvre en question !
de l’éprouver en la mettant au dialogue

tout mettre sur la table*
table comme un sous-verre
avec ceux qui prendraient part au dialogue
… dedans, devant, dessous
plus de place donnée
juste « __jacquot » qui par divertissement
tenterait un rendu comme écho distordu…

 


y-a plus d’époque !**
__jf le scour, 2014
 
 
 
*la table sous les étagères d' »__à côté » est en verre…
 
**je sais, je sais, je revendique
 
 
ps : vous voilà avec le début de ce que je vais faire « __à côté« 
pendant tout  le mois de novembre… je vais (r)emplir les étagères
 
 
 

un commentaire — poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

pour ajouter une image, par ici avant d’appuyer sur le gros bouton