– « les « Bouygues boys » baissent la tête »

ceci n’est pas un ready made
ni le polar du 15ème

« … baissent la tête. Deux d’entre eux griffonnent sur leur carnet, les deux autres tripotent leurs smartphones. »

c’est la dernière phrase d’un article de rue89
http://www.rue89.com/2012/01/19/au-proces-du-canard-bouygues-et-letat-destabilises-228502
sur l’affaire du « gros gros »  bétonneur à balard

« Au procès du Canard, Bouygues et l’Etat déstabilisés »

cette toute petite histoire
… de comptoir
j’en ai parlé ici
http://ready.thecroute.com/2011/12/29/je-suis-en-colere-de-bouygues-a-balard
on y retrouve l’organe de presse que sont les échos…
et la célébrissime « grosse gosse » télévision qu’est tf1
comme metteur en onde la bonne parole « communicative »en tout cas, l’article de rue89
nous apprends que les journalistes du grand canard
on fait leur travail avec sérieux
et que ça chauffe pour frère martin, la hiérarchie militaire et évidement frère nicolason apprends aussi
qu’un journaliste de marianne
célèbre hebdomadaire ferait des « extras »
ce qui l’obligerait à entrer, aussi
dans « la bonne parole « communicative »effectivement j’avais trouvé l’article qui suit
 » Corruption à Balard » : l’affaire se dégonfle »
http://www.marianne2.fr/blogsecretdefense/Corruption-a-Balard-l-affaire-se-degonfle_a451.html
un peu comment dire
… pas franchement dans le ton !tout ça pour dire que les « 9 millions » réclamer
au grand canard par frère martin
tout en colère qu’il puisse être
ce n’est pas gagné !

c’était l’audience de janvier de ce procès
attendons le jugement
sans perdre de vue l’affaire de favoritisme
qui elle, suit son cours…


aller* quelle époque
jf le scour, 2011
*je sais, je sais, je revendique

 


mise à jour du 12 mars 2012
ça se termine comme ça, il faut communiquer
http://ready.thecroute.com/2012/03/14/canard-et-betonneur/

2 commentaires — poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

pour ajouter une image, par ici avant d’appuyer sur le gros bouton

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.