liban, « les otages de bachar »

ceci n’est pas un ready made
ceci est un artiste

 

« C’est un artiste qui parle de violence, d’espace public, voire de guerre et de terrorisme, mais toujours par l’art des métaphores. »

les mots loupent l’énormité* de l’objectif
heureusement que l’objet reste, lui est là
simple, suffisant !

« Quand les musées misent sur les jeunes mécènes »
__http://www.lefigaro.fr/arts-expositions/2015/01/18/03015-20150118ARTFIG00090-quand-les-musees-misent-sur-les-jeunes-mecenes.php

pour ce qui est du titre de l’article
une fois de plus, on fait « tirer » ceux qui ont l’argent
et non les artistes !!
« y-a quand même un problème, hein ! »
franchement
les petits commissaires et autres « promoteurs artystiques » sont toujours en train de faire leur comptes
et de __soigner leurs arrières, ça me saoule grave…

 


changeons l’époque !**
__jf le scour, 2014

 

*sur ce coup, les images de l’artiste laissent la place au regardeur
les mots, eux, assomment une réalité comme un jugement…

**je sais, je sais, je revendique

 

ps : « Walid Raad »
__http://nadour.org/fr/artists/walid-raad/