grand vide…

ceci n’est pas un ready made
ceci est au bord des voies



la pluie tombait
à travers la baie vitrée
des feuilles d’oliviers au 2 coins
vue de côté

surprise…

les pelleteuses sont tout près
le bâtiment ne va pas faire de vieux os
le panneau « sortie »
… comme pressentiment

des palissades de chantiers zigzaguant
la cour humide et brillante
le bâtiment vestige des années 60
des arbres derrière __cour st louis ?

triste attente…

ils vont mettre d’autres oliviers ?
manière de devancer le réchauffement climatique
jouer des pots
sur dalle de béton… armé

la gare d’austerlitz est en chantier
j’ai découvert les arrières cours
vu sur la « __Pitié-Salpêtrière« 
en partant par le train

grandiose…

 

– 
encore un peu d’époque ?*
__jf-le-scour.com, 2020
*je sais, je sais, je revendique

ps : la série est __ici