le mystère des boomerangs…

ceci n’est pas un ready made
ceci est le retour

un retour non pas de refoulé
mais de « reçu-renvoyé »
cela devient complétement incompréhensible !!!
et il faut que je m’occupe de mes « alors » pour dimanche

pour essayer de m’y retrouver je suis retourné
à la dernière page de l’histoire « The big fish« 
dernière page de mon histoire…
pour savoir ce que j’avais fait des deux boomerangs
le violet et l’écaillé

oui, ce matin mon facteur
celui qui passe à ma boîte à lettres
ce matin il m’a envoyé un boomerang
et donné une lettre, celle de la carte « sd »

le paquet triangulaire est revenu avec ses écailles
et sur la vidéo de la carte « sd »
on peut voir une table
excusez du p(n)eu, une table au palais de tokyo
( expo « Flamme Éternelle » de thomas hirschhorn)
pendant l’ouverture du boomerang violet
par la femme à l’appareil photo…

je renvoie le boomerang « écaillé » à nathalex
comme me le suggère philippe untersteller sur sa carte postale… verte
peut-être qu’un jour nathalex m’expliquera le pourquoi du comment
de ces envois de « boomerangs »
nous sommes bien à le 6 juin, jour du grand débarquement… des boomerangs !


y-a plus d’époque !*
jf le scour, 2014
*je sais, je sais, je revendique