photos et commentaires d'époque qui vont avec…

la somme des « pasque »

ceci n’est pas un ready made
ceci est un renvoi

on a l’impression que j’ai « dix » de tension
d’un calme
comme si plus rien ne pouvait m’étonner
blasé !

sur la « micro sd » de la carte postale, j’ai trouvé
la réponse à ma question, suite au visionnage de cette vidéo :
« A man in a hurry is a dead man »
http://60minutes.mobi/A-man-in-a-hurry-is-a-dead-man
je voulais savoir ce qu’était imprimé sur les affiches…
soustraites au mur, devant la maréchaussée automobile
il y avait des « pas que » campagne de pub d’un bouclard de « streetwear »

la bande son juxtaposée au décrochage de nathalex
dans un format… timbre poste*
est bien mystérieuse !
les remarques de cet installateur en vidéos
lisant semble-t’il des livres
dans un lieu « public »
reste bien sûr des tenants de sa proposition…

il est certain que tout ça n’intéresse que nathalex et moi…
comme je l’ai déjà dit
ça me fait travailler le propos et le sens de l’improvisation
« pasque » je sois en train de monter un « reste debout« 
juste de quoi éviter le qualificatif de « poseur », hein !


y-a plus d’époque !**
jf le scour, 2014

*la vidéo dans un format plus grand aurait été trop lourde
pour la « micro sd »
**je sais, je sais, je revendique

2 commentaires — poster un commentaire

Nathalex Callay

La bande son mystérieuse est liée à un événement important du moment dont les limites sont connues mais les fulgurances essentielles.
Patrick Drahi n’ayant pas encore racheté FB, les développements relatifs à cet événement sur 52 jours ne sont visibles pour l’instant que sous le masque Nathalex Callay mais cela pourrait changer à qui sait attendre. Au sujet de Patrick, les banques lui auraient prêtées des dizaines de milliards d’euros pour l’acquisition de laisser faire, soit très largement au dessus de la somme. Si le contrôle effectif du réseau n’était pas verrouillé par des actions au droit de vote privilégié, il pourrait devenir le nouveau JMM…tu me diras, la prise de contrôle de Libération est un autre réseau qu’il est bon de s’attacher, chaque affluent irriguant le fleuve.

jf le scour

je ne suis… du verbre suivre, pas tout

drahi est un pur produit de la finance qui joue
avec le secteur dynamique du moment
… être au bon moment à la bonne place, c’est un art !

libération ne vaut pas une queue de cerise
à moins de faire raisonner la « cloche-marque » pour consommateurs en mal
d’informations politiquement cadrées et gentiment arrangeantes
… avoir perdu sa place en ce moment, c’est « couillon »

la presse ne sert plus qu’aux premiers
pour contrôler leur image, non ?

on ne peut pas dire que l’époque
marquera l’histoire politique de notre monde occidental, hein !

la croyance en la croissance et au progrès est tenace, ça dure

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.