photos et commentaires d'époque qui vont avec…

« expert » en croûtes !

ceci n’est pas un ready made
ceci est drôle… à mon goût ?!

 

dans ma boîte « mail », j’ai reçu ce qui vient :

cela m’a beaucoup amusé !
c’est un peu ma consécration… enfin
je suis reconnu dans l’exercice de mon art à chaud
voilà la réponse
histoire de garder la trace et qu’on le sache, hein !

——– Message original ——–

Date : Mon, 24 Feb 2014 11:01:41 +0100
De : jf le scour <jf »@ »jf-le-scour.com>

étant le plus grand collectionneur de croûtes d’affiches… au format 4mx3
je ne dois prendre votre « demande mailique » par le côté grotesque !

petit rappel, histoire de savoir de quoi je parle
trois sortes de « croûtes »
– la croûte « sauvage », celle qui est faite d’affiches de groupe de musique le plus souvent
sur des murs n’ayant rien demandé (à certaines époques fleurissent les politiques en mal de représentation…)
– la croûtes d’affiches publicitaires (format 4mx3 principalement) sur les panneaux des afficheurs
… la plus rependue au bord des nationales et dans le métro… parisien
– la croûte fabriquée à l’atelier en « do it yourself » avec temps de séchage interminable entre chaque couche…

pour ma part, je suis collectionneur de celles de publicité…
vous avez un aperçu de la collection « année 2006 » par exemple…
http://jf.thecroute.com/collections/4_3/

votre demande reste drôle
juste parce que votre artiste « nécessiteux » a besoin de matière première
qui je crois se trouve dans la rue
au bord de la nationale
il suffit qu’il prenne sa camionnette et « roule ma poule »
une après-midi, il rentre à sa sculpture de portraits en croûte « révélés en Mai cette année »

je ne vois pas en quoi je peux lui être utile ?
ou alors je n’ai rien compris à votre « demande mailique »
ou vous ne m’avez pas donné assez d’élément pour avoir envie de je ne sais quoi
… ah oui, « aider par vos conseils et votre expérience »

« conseils » : j’ai l’habitude de travailler dans la rue
il suffit d’y aller

« expérience » : j’avais l’habitude à l’époque du « show croûte d’affiches« 
de ne pas me prendre au sérieux avec les gens des théâtres chez qui j’étais passé…
j’ai gardé l’habitude, j’espère…
et puis quand on collectionne des croûtes, hein !

dans l’attente de vous relire
histoire de voir si j’ai mal compris… ou pas, votre « demande mailique » ?!!

 


y-a plus d’époque !*
jf le scour, 2014
*je sais, je sais, je revendique

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.