le vide, non non…

ceci n’est pas un ready made
ceci est le premier samedi de février

la magie n’est pas encore arrivée
… dans le passage josset !
c’est le vent qui soulève non pas les jupes des femmes
mais celles des palettes : « ceci est une palette »
je ne sais pas si la comparaison est du meilleur goût…

le vent était de la partie, __hier
comme dit ali, on est passé entre les gouttes
j’ai profité du banc bleu
en ajoutant des couches au fur et à mesure
que l’après-midi passait

petit après-midi côté artistes
plutôt bon côté regardeurs
marcel a fini par arriver
il revenait de son conseil d’administration
« __le génie » se rénissait

il était content de pourvoir sortir
ses planches à dessins ailleurs qu’ici
c’est pour la semaine prochaines en haut de la rue de charonne
« le génie » s’occupe d’une galerie… un peu comme __chez robert
je n’y vais que quand marcel y lit !!

assis au banc bleu
j’ai pu apprécier mon mural…
voir que je m’étais arrêté quand il faut
qu’il manquait du noir
histoire de souligner… d’appuyer ?!!

— 
encore un peu d’époque ?*
__jf-le-scour.com, 2019

*je sais, je sais, je revendique

ps : lundi d’après, marcel en haut de la rue de charonne… au bord de la route

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.