à l’escabeau deuxième…

ceci n’est pas un ready made
ceci est projeté

travailler au mural d' »__à côté« 
a un gros intérêt…
entre deux samedis de « dur » labeur de trottoir
je dois penser à ce que je vais faire ou pas…
la discontinuité du faire
faire que la direction pensée du début
l’impulsion de départ
peut être déplacée… par l’humeur, l’air
une __conversation !!

ne pas finir
attendre le samedi d’après
attendre implique la réflexion
… de dormir dessus

à ce mural, deux ouvertures ont été faites
d’un côté la fenêtre et les barreaux
de l’autre le mur et le treillis

pourquoi visser les deux rectangles de « croûte »
inscrire les mots juste sur un
garder la fenêtre de la fenêtre
… laisser venir l’arrière plan comme un retour de « réalité »
la continuité de la réalité de l’immeuble
joue la fonction vide…

 
où est l’époque ?*
__jf-le-scour.com, 2018

*je sais, je sais, je revendique

3 commentaires — poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

pour ajouter une image, par ici avant d’appuyer sur le gros bouton

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.