oui, bukowski !

ceci n’est pas un ready made
ceci est un symptôme
 

le grand charles est encensé
ça fait 20 ans qu’on le loue, nous français
avec ces histoires de soit disant buveur…
ouai, je crois que c’est pour l’excuser qu’on en parle comme ça
faire du culturellement correct
du qui dépasse les bornes, donc excusable car bourré
le pardon de la picole, hein !!!

non, non, c’est pas comme ça que ça se passe
bourré, pas bourré
il raconte des histoires de vie
sans avoir appris à écrire pour faire exception culturelle, lui
il écrit, comme il a lu dans les bibliothèques
plutôt que d’avoir froid, dehors !

un matin, il a décidé d’arrêter d’être postier
pour écrire… ne faire que ça, d’arrêter d’essayer

« Don’t try »

il buvait comme tous les buveurs
pour que ça passe
pour oublier l’inconscient
inconscient qui renvoie les tranches de vie
de réalité, là, simplement

il écrivait pour s’échapper
il écrivait comme il buvait
oui, l’art, c’est fait pour s’enfuir
pour lâcher l’affaire, non ?


vous avez à faire avec la réalité vous
franchement, vous voyez ce qui se passe
vivez-vous vraiment ce que vous voyez
eh, oh !
vous vivez bien avec votre époque, sans déconner…

 

y-a plus d’époque !*
jf le scour, 2014
*je sais, je sais, je revendique

 

ps1 : c’est un peu siné qui nous fait un doigt, sorti de l’hosto
sur sa petite chaise à roulette électrique…
http://www.sinemensuel.com/videos/sine-mensuel-a-poil-appel-aux-dons/

 

ps2 : « Biture generation »
http://www.lemonde.fr/livres/article/2014/02/05/biture-generation_4360784_3260.html
ici
en pdf

3 commentaires — poster un commentaire

jf le scour

« Ô vous, les mécréants, les athées, les impies, les libres penseurs, vous les sceptiques sereins qu’écœure l’épaisse ragougnasse de toutes les prêtrailles, vous qui n’avez besoin ni de petit Jésus, ni de père Noël, ni d’Allah au blanc turban, ni de Yahvé au noir sourcil, ni de dalaï-lama si touchant dans son torchon jaune, ni de grotte de Lourdes, ni de messe en rock, vous qui ricanez de l’astrologie crapuleuse comme des sectes « fraternellement » esclavagistes, vous qui savez que le progrès peut exister, qu’il est dans l’usage de notre raison et nulle part ailleurs, vous, mes frères en incroyance fertile, ne soyez pas aussi discrets, aussi timides, aussi résignés! »
« Lettre de Cavanna aux culs-bénits »
http://www.huffingtonpost.fr/nicolas-bersihand/lettre-ouverte-de-cavanna-le-xxie-siecle-sera-un-siecle-de-persecutions-et-de-buchers_b_4694124.html


.

jf le scour

je mettais 20 ans pour bukowski…
ben non, c’est plus de trente !
depuis le début des années 80, du siècle d’avant

à croire que les années lang ont laminés la parole…
j’ai ma petite théorie, oui, oui les socialistes contrôlent la culture
il faut en être
autrement vous restez sur le bord
si on prend ces trois là
bukowski, cavanna, coluche
ils étaient bien arrivés quand la gauche a commencé… ces choix
eux ont continué à faire
depuis j’aimerai savoir qui
… comment dire, est arrivé à être aussi libre
sans en être ?

pour les liens
« Les affiches officielles de Coluche »
http://www.formes-vives.org/blog/index.php?2009/01/16/254-les-affiches-officielles-de-coluche
« coluche candidat »
http://www.amolenuvolette.it/root/image/abrupt_clio_team.folder/affiches%20politiques%20fran%C3%A7aises%201950-1995.folder/060%5Bamolenuvolette.it%5D1980%2010%20octobre%20elections%20pr%C3%A9sidentielles%20affiche%20charlie%20hebdo%20coluche%20candidat.jpg