ce que je pense de ce qui s’est passé !

ceci n’est pas un ready made
ceci est un beau « foirage » !
 
 
 

le seul moment où il y eu un dérapage
… intéressant
c’est le moment où un groupe de jeunes
s’est arrêté devant les deux artistes et la valise sur son chevalet !
tournant le dos à l’action pour faire approcher
l’artiste aux épaules rouges
je n’ai joué pas avec cette arrivée pleine de « vie »…

à l’origine, je voulais que ce chevalet supportant cette valise
soit positionné devant la vitrine dans la rue
pour que les spectateurs « massés » à l’intérieur
aient l’impression de se retrouver devant un tableau… sous vitrine
et que nos trois artistes rejoignant la scène se retrouvent
comme sur une photo souvenir encadrée et vitrée !!!

là, la porte automatique et ses va-et-vient continuels
ont un peu pourri mon dialogue avec les spectateurs « massés »
à l’intérieur, hein ?

bon, je crois que mon envie de sensation « pastiche musée »
était un peu téléphoné

ceci étant dit, si on se contente de la série de photos
voir même de la vidéo… longue, l’illusion reste là
comme une image « piège »

 


quelle bonne* époque !
jf le scour, 2013
*je sais, je sais, je revendique
 
 
ps1 : et j’oublais, alain snyers n’était pas encore là….
 
ps2 : le scénario de ma performance est 

 

2 commentaires — poster un commentaire

jf le scour

vous pouvez lire ici en pdf
le compte-rendu factuel de la session d’alain snyers

jf le scour

13042_rest_pan_piegza.jpg
c’est bien mon écriture qui figure sur cette photo, aimablement envoyée par richard piegza