« dé-monstration » aux poulets grillés !

ceci n’est pas un ready made
quoique ?
le vert des écritures sur les boîtes était « raccord »,
du bucolique sans la canicule
… il avait plu toute la nuit
la présidente du comité des fêtes n’en avait pas dormi !!!en direct de villedômer (37, france)
pour une « dé-monstration » de boîtes
le début de l’histoire a commencé dans un jardin
celui de françoise et serge

hier sous les sauls au bord du « madelon« 
à la fête du poulets grillés
les gens viennent déjeuner
écouter de la musique
voir des artisans… cette fois, le thème était la récupérationc’est un peu pour ça que j’étais là !
on peut dire que j’ai tenté de récupérer la situation
malgré de drôles oiseaux dans les arbres…

les gens étaient pris au dépourvu
… moi aussi
ils se demandaient ce qu’il en retournait
« vous vendez des couteaux dans vos boîtes ? »
en extérieur, beaucoup chose allaient perturber mon histoire !

comme on peut le voir sur la vidéo de « l’art est-il utile ? »
les gens, « le gens » dans son environnement quotidien
n’a pas l’habitude de croiser les propositions artistiques

et là, je me demande si mon argumentation
n’a pas laissé les gens dubitatifs pour ce qui est de ma prétention !
cependant pour mon compte
la confrontation n’a manqué pas d’intérêt…

un vieux monsieur, qui avait fait mille métiers
est revenu à la charge plusieurs fois
pour savoir ce qu’il en était d’arriver à « en vivre » de ces boîtes…
et du bien fondé d’être là !

je m’en suis tiré, peut-être, en disant : n’est-ce pas le rôle de l’artiste
de faire bouger les manières de faire ?

 


quelle bonne* époque !
jf le scour, 2013
*je sais, je sais, je revendique 

ps : les photos sont d’auguste le scour untersteller