« une pierre à fin de mai »

ceci n’est pas un ready made
ceci est la fin de l’histoire

 

« croire que la pierre a croqué le paquet ?
… du tout !
en lisant ce qui est imprimé sur le paquet de la « rencontre« 
devant et derrière
« jouissances visibles et profondes »
« laissent des traces »
l’histoire ne put se terminer qu’en pierre « bondée »
sur fond rouge et noir… »


c’est comme ça que suite à la « rencontre« 
l’histoire se termina, na, na…
vous vous souvenez sans doute
quelle avait commencez par une « irruption« 
due à des « fourmis » dans ma boîte aux lettres, selon auguste !

comme quoi avec un peu d’imagination
le quotidien avec son dérisoire nous emmène
… loin sur un fond rouge et noir
 


y-a plus d’époque !*
jf le scour, 2014
*je sais, je sais, je revendique

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.