des qui font…

ceci n’est pas un ready made
ceci est un tour de la table… basse

samedi… on a mangé la soupe
le gâteau de meryam « __à côté« 
__magalie, __juan, marcel, __charles et moi
le « groupe » est arrivé sur le tapis…

j’en remets une couche
pas que mes complices de samedi aient mal entendu
juste pour écrire ce que je pense et dis, parfois…

« à côté » se sont des « singuliers » qui viennent
à aucun moment, je ne veux qu’ils fassent groupe…
chacun vient avec son désir
son faire
pour trouver l’autre, le « gens », les gens
le dialogue, la discussion, l’échange
nous sommes tous regardeurs de l’autre
__une regardeuse à travers le cadre du __portrait à 2 pieds
me renvoie plus que ce que je ne peux proposer…

comme dit charles*, madame michou, avec son chien pourrait venir
… chaque samedi, cela deviendrait une performance !!  

faire dans la rue tous les samedis
au chaudron, à la claquette, au diable, au compagnon…

peut-être qu’après dix ans de « passage »
« à côté » sera un « __zeitgeist« 
un mouvement… un « aller vers » que nous nommerons… ou pas !

un moment passé ensemble
comme déjà…

 

où est l’époque ?**
__jf-le-scour.com, 2018

*il ne dit pas ça exactement, cela revient à cela, n’est-ce pas charles ?
**je sais, je sais, je revendique

 

ps 1 : je repense à longue discussion avec clarisse et alberto de dimanche matin
qui avait à voir aussi avec l’autre, le rapport à l’autre…

ps 2 : « zeitgeist » est un mot, un beau mot que j’ai déjà __utilisé dans l’herbe