se sucrer…

ceci n’est pas un ready made
ceci est la règle

 

tous, tous se croient au dessus !
en toute impunité…
comme si ils étaient… immunisés

le dernier en date et non des moindres
mon voisin de « pinocchio » à château-renault

le « maton » des patrons fait de l’optimisation… fiscale
comme tous les autres
celui qui fait des cours de compétitivité
est bien placé
pas pour la même case
là, la case est « sa poche »

il bénéficie d’un côté des crédits d’impôts
et de l’autre, évacue dans ses filiales étrangères les plus-values
des pays où l’impôt est moindre, beaucoup moindre
… tout va bien, c’est la « mondialisation profitable »

« Comment Gattaz a fait passer les impôts de sa société de 25 à 3% »
http://tempsreel.nouvelobs.com/economie/20140701.OBS2295/comment-gattaz-a-fait-passer-les-impots-de-sa-societe-de-25-a-3.html

bien la peine de parler « préférence nationale », hein !
tiens, ira-t’il se faire soigner à l’étranger
… s’il est atteint par une maladie ?

 

y-a plus d’époque !*
jf le scour, 2014
*je sais, je sais, je revendique

 

2 commentaires — poster un commentaire