enric robin duran

ceci n’est un ready made
ceci vient d’espagne
après avoir obtenu des emprunts
en constituant de faux dossiers
il a utilisé cet argent
pour réaliser une revue « podam » (ici en pdf)
« queremos vivir sin capitalismo ! »

« Il a mis sur pied la cooperativa integral catalana, qui gère offices de logement, centres de santé et mutuelles, banques alternatives et systèmes d’échanges locaux, qui seraient utilisés par 15.000 personnes. »

évidemment il est poursuivi
« L’actualité de demain : LE ROBIN DES BOIS DES BANQUES, par François Leclerc »
http://www.pauljorion.com/blog/?p=50019

comme il a pris des risques sans l’assurance des médias
il est en cavale…
on en revient à l’histoire de l’autre jour
voïna / femen
la seule façon de savoir si les bornes sont dépassées
c’est de regarder si le pouvoir envoie les matraques…

 


quelle bonne* époque !
jf le scour, 2013
*je sais, je sais, je revendique